La perte de poids

23 décembre 2013 A 16:00


Surpoids et obésité

Surpoids et obésité

 

Peu de femmes trouvent leur corps parfait. D’après des statistiques différentes, de 47 à 90% de femmes sont mécontentes de leurs corps. Le problème principal mentionné par la plupart des femmes se sont le surpoids et obésité.  

Les hommes sont moins concentrés sur l'apparence et les soins de beauté. Ils ont d’autres complexes concernant l’argent, le manque de résolution, etc. Les femmes peuvent avoir des problèmes même si leur partenaire est absolument content d’eux et ne voient chez eux le surpoids et obésité. C’est le cas des perfectionnistes et des maximalistes – pour eux l’avis d’un seul homme ne suffit pas. C'est pourquoi pour certaines femmes le but de perte de poids devient très actuel. 

Les émotions et la corporéité chez les femmes sont liées. Disons que le déroulement de la vie d’une femme constitue l'épanouissement de son corps. Dans la vie d’un homme il y a quelques stades (garçon – jeune homme – homme – vieillard). La vie d’une femme est complétée par des sous-catégories et se caractérise par des indices visuels. C’est le grandissement, le passage de l’enfance à la puberté, confirmation d’entrée dans la vie sexuelle, grossesse, accouchement et la première année de la vie d’un bébé quand la femme ne dispose pas trop librement de son corps. 

Timidité, répugnance et embarras – ce sont des résultats d’une fixation sur un trauma psychologique non-analysé. Parmi les hommes ces derniers temps le mécontentement des dimensions de pénis est répandu aussi comme le service de correction de ce «défait». Voici encore une différence entre les femmes et les hommes: si ces derniers sont mécontents, ils peuvent régler ça et être contents. En ce qui concerne le mécontentement féminin, il y a une longue histoire.                     

 

Problème d'obésité

 

Attitude à notre corps concerne tout d’abord l’organisme et signifie les soins de santé, de l’état physique, et puis – les soucis concernant l’aspect extérieur. Personne ne nous dit directement qu’il faut aimer notre corps, le soin commence à se manifester par des pratiques ordinaires comme brossage des dents ou gymnastique matinale. Il faut préciser ce qui nous est important – notre propre inconfort ou bien des commentaires des autres. C'est justement ici que les soins de beauté commencent - un "exsès" symbolique des soins de notre corps.          

Des raisons principales pour des troubles ce sont des formes et dimensions inappropriées, aussi comme des marques de naissance, cicatrices, la couleur de peau, pigmentation ou absence de bronzage. 

Des prétentions des femmes concernent principalement le bas corporel (des jambes, des hanches, le ventre). Le surpoids et obésité reste le leader parmi les demandes de recherche et les prétentions! La perte de poids reste un but actuel, et son actualité augment. 

 

Causes d'obésité

 

La nudité peut être traitée des points de vue différents. D’une part, nous pouvons se sentir plus libres sans vêtements et d’autre – en se déshabillant nous nous rendons plus vulnérables, notamment pour la désapprobation. En enfance, on nous apprenait à avoir peur de notre nudité et d’en être intimidé. Les stéréotypes de la télé et des magazines font la promotion des jeunes filles bien roulées avec des corps idéaux. Pour se répondre à la question «pourquoi mon corps m’intimide-t-il?» il faut chercher parmi des raisons multiples son propre, individuel. Comme une femme, je voudrais souligner que les soins de beauté sont souvent excessifs, c'est-à-dire qu'il n'y a pas souvent de besoin d'améliorer l'apprence, mais les femmes sont menées à penser qu'elles sont trop imparfaites pour subir leur propre apprence.       

L’influence des mass média est immense! C’est là que la mode pour des types de visage et de corps est formée. Mais mécontentement de son corps est un problème individuel. La plupart de soucis de ce sort commence après la naissance des enfants. Cette période est difficile de point de vue de corporéité et changement en sensations.     

 

Conséquences psychologique d'obésite

 

Il y a ceux qui ont peur de se déshabiller pas seulement devant son partenaire, mais aussi sur la plage ou dans la piscine, même si aimer son corps – c’est plutôt faire attention à votre confort et bien-être dans ce corps. 

Les gens sont toujours concentrés sur eux-mêmes au lieu de faire attention aux autres  choses. Ils renoncent aux rendez-vous uniquement parce qu’ils se trouvent pas prêts à cause d’un corps qui n’est pas «idéal». Dans le lit une telle femme sera trop timide et mal à l’aise ou bien décontractée mais trop concentrée sur elle-même.  

 

Comment se donner d'assurance?

 

Il faut se rendre compte que les hommes apprécient confiance en soi. Ils ne vont pas faire attention sur vos imperfections si vous ne les accentuez pas. On peut au contraire interroger votre chéri sur ce qui lui plaît dans votre corps et le demander de vous dire les compliments plus souvent.       

 

Acceptant l’avis des autres et en tirant des conclusions, il faut apprendre d’accepter ces défauts - parfois quand on évite des soins de beauté, on économise beaucoup et renforce la confience en soi. On peut dire: «Mon corps n’est pas idéal, mais je fais ce que je peux pour l’améliorer. Je sais que je ne deviendrai jamais un super model, c’est pourquoi je ne me fatiguerai pas par des régimes et des exercices compliqués». L’attitude envers ses défauts et avantages doit être consciente. Au lieu de critique («J’ai des jambes affreuses! Je ne sortira nulle part avant que je ne fasse quelque chose») il faut donner l’avis plus adéquat. 

 

Comme on voit, il existent des remèdes contre tout problème. Statistiquement, les femmes ont le plus de soucis avec leur poids, et quand il s'agit des relations des hommes avec leur corps, c'est les dimensions du pénis et la puissance qui font le plus des soucis à eux. C'est la peur d'échec au lit qui peut rendre l'homme incertain de soi. Heureusement, notre pharmacie en ligne offre le large choix des médicaments contre les troubles érectiles (Cialis, Levitra, Kamagra, et, bien sûr, Viagra, cette liste n'étant pas limitative...). La science et la médecine offrent leurs solutions, et maintenant on peut s'en servir.

Saviez-vous que...

Les chandails tricotés dans le style traditionnel pour nous maintenant sont entrés dans la mode européenne en XIX siècle. Tout d'abord, ils avaient été recommandés comme un moyen pour maigrir: c'étaient des vêtements pour le sport - les chandails stimulaient la transpiration pendant les exercices. C'est du verbe anglais 'to sweat' que la nomination 'sweater' provient, et se verbe signifie justement 'transpirer'.

Vous aimez? Dire à ce sujet!

Cristine Berton

Christine travaillait comme pharmacien aux pharmacies de Paris. Elle est assez expérimentée dans ce domaine. Maintenant elle travaille pour Europe-pharm.com où elle publie ses articles. Son temps libre est entièrement consacré à ses filles et aux promenades en plein air. Comme un vrai professionnel, Christine mène une vie saine et veut y habituer ses enfants et lecteurs. C'est pourquoi ses articles sont toujours si populaires chez les Internautes sur le site Europe-pharm.com . Maintenant Christine habite à Paris et travaille dans l'hôpital. Elle publie aussi des atricles sur la santé dans les revues différentes. Ses confrères estiment le professionnalisme de Christine Berton dans le métier.

Suivez-nous