Sexualité

10 janvier 2016 A 21:06


Le phénomène de la pansexualité et pansexuels

Le phénomène de la pansexualité et pansexuels

 

Il existe des définitions pour les gens des orientations sexuelles différentes: hétérosexualité, homosexualité, bisexualité.

Le choix ne se limite pas par ces trois options. C'est pourquoi de plus en plus souvent entend-on parler des pansexuels – des gens dont les préférences sexuelles ne se limitent pas par la classification historique homme-femme. Ici on parlera de la pansexualité et des pansexuels.

Il expérimentent dans le lit et s'achète de Priligy Dapoxetaine pour satisfaire leurs amants de deux sexes, mais ça n'est pas tout.

Pendant les défilés de Rick Owens, Givenchy et Alexander McQueen, on peut voir des jupes pour homme. Des femmes achètent souvent des vêtements et des chaussures dans les magasins pour homme. Dans le Harrods à Londres, il y a même une section pour ceux qui ne se limitent pas par les définitions du genre: l’homme peut s’acheter une robe ici et on n’y trouvera rien de drôle.
Dans la société, on constate que les frontières entre les sexes disparaissent. Les sexologues parlent d’un nouveau phénomène – pansexualité...          

Est-il possible de ne pas être ni hétéro-, ni homo-, ni bi? Les sexologues affirment que oui et introduisent la notion de pansexualité – le nouveu choix de la deuxième moitié de XXI siècle. Ce phénomène avait été déjà analysé par The Daily Telegraph, The New York Times. Selon les Google Trends anglophones, les recherches sur ‘pansexuality’ deviennent de plus en plus populaires dans les machines de recherche. Il y a des pansexuels même à Hollywood. La pansexualité c’est quoi donc?   

Pansexuels: on a trouvé le mot



Le prefixe pan- vient du grec et signifir ‘tout’. Mais l’idée de pansexualité, c’est pas d’aimer tout. 

Le pansexuel c’est un individu qui peut être attiré par des femmes, des hommes, des transgenders, des intersexuels (ceux qui n’ont pas défini leur lexualité pour eux-mêmes). Et il ne s’agit pas de promiscuité.  

Quand le pansexuel choisit un partenaire, le sexe de celui-ce ne joue pas de rôle. En cas des bisexuels, ils peuvent être attirés par les hommes aussi comme par des femmes, randis que les pansexuels sont ‘aveugles’ en ce qui concerne le sexe du partenaire aussi comme la sienne.

La pansexualité prévoit qu’il faut chercher un(e) partenaire selon les qualités individuelles uniquement, selon vos idéaux communs et les émotions que vous éprouvez quand vous êtes ensemble.

La notion est entré en usage dans les 1990s mais n’était pas coourante à l’époque.  La pansexualité comme phénomène  est largement discuté dès 2010. Selon la sexologue Nikki Goldstein, c’est parce que c’est maintenant que les jeunes gens font plus d’attention à leur sexualité et analysent plus de  nuances.      

Les pansexuels ne s’intéressent que peu au corps de partenaire. Il trouvent l’identité sexuelle presque un atavisme. Ils pensent que les relations sont possibles entre deux individus, quel que soit leur sexe. C’est la personnalité qui importe, le caractère et tout ceux qui fait l’objet de l’amour ou la haine. Les pansexuels sont fiers de ne pas faire attentions aux caractères sexuels secondaires ou primaires. Pour eux, la vie sexuelle est déterminée par intimité des âmes. L’aspect physique et le sexe ne sont pas d’importance primordiale.
Des pansexuels ont leur liste d’icônes. Là, on retrouve de telles légendes comme David Bowie, Madonna, Freddie Mercury, Marlene Dietrich, Greta Garbo et même marquis de Sade.
Parmi les célébrités modernes, on se classifie comme des pansexuels Shailene Woodley (Divergente), Josh Hutcherson (Hunger Games) et Alan Cumming (The Good Wife).       
Les sexologues disent que les pansexuels regardent le sexe du partenaire comme la couleur des yeux – tout simplement comme un trait de plus.  

Et les psychologues disent que la pansexualité est l’indice de tendance globale  des  changements rapides dans tous les domaines: les professions depassent, de moins en moins de gens travaillent longemps pour la même  société. C’est la souplesse  et la spontanéité qui sont à la mode. On a accès aux nouvelles expériences, presque illimitées. C’est pourquoi les jeunes se disent de plus en plus souvent: ‘Je veux  des nouvelles relations’. Et il n’importe presque pas comment cette nouvelle vague est nommée. Pansexualité? Bien, ça va. 

Il existe aussi un autre point  de  vue. Certains psychologues disent que toutes sortes des négations de son sexe et les expérimentations avec d’autres variantes – c’est pas le problème de société mais la crise individuelle. Pour ceux qui ne peuvent pas identifier leur propre sexualité, ils recommandent de s’adresser aux psychothérapeutes parce que c’est la crise de trois ans quand on se définit comme fille ou garçon. Si entre trois et huit ans on  ne se définit pas aucunelent, la crise n’est pas résolue et il ne reste que passer la psychithérapie. Selon ces spécialistes, la pansexualité n’est qu’un jeu à la mode qui cache des problèmes.              

L’aspect social de la pansexualité



Dans le Huffington Post on traite souvent l’idée d’imperfection  du système ‘binaire’ d’orientation sexuelle, quand on se classifie soit comme un hétéro soit comme un homosexuel. Cette  système polaire a l’aspect négatif: l’idée de mettre les gens dans les définitions strictes peut ruiner les carrières. Par exemple, on dit que Matt Bomer n’a pas reçu le role dans les ’50 nuances de Grey’ justement à cause de son orientation homosexuelle.
La pansexualité avec son aspect intellectual et pas l’attirance sexuelle, semble beaucoup plus conforme.   
Mais en réalité tout est beaucoup plus compliqué.  Dans la conscience publique, l’institution familiale est la traditions des couples hétérosexuels est encore assez forte. 
Selon les enquêtes menées aux Etats-Unis, le jour de Saint-Valentin plus de 50% cherchent un partenaire et plus de 20% sont en dépression. L’ennui et le manque d’affection font les gens d’aspirer aux relations. Et la pansexualité donne plus de possibilités.  

La pansexualité comme une notion convenable?



Et si la pansexualité était juste une solution confortable pour ceux qui ne veulent pas parler haut et fort sur son orientation homosexuelle? 
Il est pas facile d’être homosexuel même si tu est un  comédien à  Hollywood. Ça pose des certaines limites car on peut oublier des rôles des amants romantiques. Un gay ouvert Rupert Everett a dit plus qu’une fois que le coming-out a ruiné sa carrière. Il conseillait aux jeunes comédiens de cacher leurs préférences sexuels s’ils veulent des rôles. 
De ce point de vue, la pansexualité est très commode: on n’est pas gay ni hétéro. Pas besoin de coming-outs,  pas besoins de mentir.
Parfois les pansexuels eux-mêmes ne savent pas de leur propre orientation sexuelle ou la rejettent et la prenant pour la perversion.
Pour dresser le bilan, disons qu’il est difficile de nommer tous les facteurs qui définissent l’orientation sexuelle. Il y a beaucoup de facteurs sociaux, génétiques et hormonaux, mais on n’a pas pour le moment d’explication qui va pour tous les cas. Donc, on a le choix dans notre estimation d’un tel phénomène que la pansexualité.

Saviez-vous que...

Les pansexuels ont leur propre drapeau. Il se compose des bandes du rose, jaune et bleu. Si vous avez vu de telles couleurs, il est possible que vous êtes tombé justement sur le symbôle de pansexualité.

Vous aimez? Dire à ce sujet!

Eric Vigier

Eric est né à Strasbourg où il a accompli ses études supérieures à la Faculté de Médecine à l'université de Strasbourg. Dès son enfance il avait un rêve: il voulait aider les gens, et il a réalisé son rêve ayant devenu le médecin. Maintenant il travaille sur notre site en pigiste et publie des articles concernant des sujets différents. Les amis d'Eric l'estiment comme un homme sincère et candide. Il passe son temps libre avec sa famille. Il se passionne de la littérature aussi: dès son enfance il écrit des petites nouvelles qui était publiées aux revues d'école et d'université.

Suivez-nous