Sexualité

10 février 2015 A 14:46


Histoire du préservatif masculin: matériaux exotiques et les nouvelles technologies

Histoire du préservatif masculin: matériaux exotiques et les nouvelles technologies

Depuis l' invention des préservatifs ils aident aux hommes et aux femmes à mener une vie incroyablement lumineuse et riche en émotions positives. L'histoire des préservatifs compte plus de 400 ans. Jusque dans les années 90s du siècle dernier ils ont été régulièrement interdits, et après les améliorations multiples retourné sur les étagères des magasins et des pharmacies et de nouveau retirés et ainsi de suite...

Une des premières mentions des «ancêtres» de préservatifs a été trouvés dans environ 3000 ans avant Jésus – Christ. Il y a une légende sur le roi de Crète Minos et Pasiphaé, sa femme. Le roi était très affectueux et il changait ces maîtresses infiniment. Quand elle a appris cela, la reine a maudit son mari. Depuis lors, chaque fois pendant les rapports sexuels avec la nouvelle maîtresse le roi éjaculait les serpents venimeux et les scorpions qui piquaient à mort la jeune fille malheureuse. Les rumeurs de particularités étranges du roi immédiatement répartis partout, et, bien sûr, le nombre de personnes prêtes à coucher avec lui a fortement diminué. Alors le roi ingénieux a décidé d'essayer avant de faire l'amoure d'introduire dans la vagin de la jeune fille la vessie de chèvre. L'expériment a été couronné de succès, la jeune fille a survécu, et la femme jalouse n'a rien appris. Mais c'est juste une légende.

Histoire du préservatif masculin à travers les âges

Les images des hommes égyptiens en pagnes serrés ont été trouvées, ces pagnes ne couvraient que le pénis. Selon une version, un homme pouvait accomplir un acte sexuel sans enlever sa pagne qui ainsi jouait un rôle dans l' histoire du préservatif masculin moyen de contraception. Cependant, on pense que ce n'est que la décoration. On croit que le premier préservatif en Egypte a été faite de cuir et il appartenait au roi Toutankhamon. Maintenant ce préservatif en cuir est exposé dans le musée du Caire.

Les Romains aussi prétandent sur l' invention des préservatifs ils les ont aussi utilisé. Ils ont été réalisés de la résine - le seul matériau souple à l'époque. Le produit est ensuite traité avec un composé spécial pour que la résine ne s'est pas collé à des organes génitaux masculins et féminins. Les Romains ont été aussi les premiers à produire en masse des préservatifs. Avant de départ pour de longues campagnes militaires les légionnaires romains recevaient les intestins de mouton séchés.

Dans les Moyen Ages l' histoire du préservatif masculin continuait. L'expédition de Colomb rapporta d'Amérique du caoutchouc et de la syphilis (le SIDA n'est pas encore connu, donc les préservatifs et le SIDA n'ont pas encore commencé sa bataille). Tant le premier et le second ont donné une nouvelle impultion pour le développement d'une nouvelle ère de préservatifs.

En 1500, l'épidémie de syphilis s'est propagée dans toute l'Europe et la Russie, et en 1512 elle a atteint le Japon. Le préservatif masculin moyen de contraception n'était plus nécessaire comme contraceptif, mais comme un moyen de protection contre l'infection dangereuse et mortelle.

En 1564, un médecin italien Gabriel Fallope inventé un sac de lin pour le pénis, imprégné avec des des médicaments et des sels inorganiques.
C'est lui, Gabriel Fallope, dans son traité «maladie française" (on appelait la syphilis) laisse la première description technique du préservatif. Comme mentionné ci-dessus, pour lutter contre la maladie, qui a coûté des milliers de vies chaque année à l'époque, il a recommandé l'utilisation d'un sac de lin, trempé dans une mélange spéciale.

Ce sac en lin se fixait sur le pénis à l'aide d'un ruban adhésif spécial. Fallope testé son invention avec 1 100 bénévoles et a constaté que quand il est utilisé la contamination ne se produit pas. Et à partir de ce moment le préservatif masculin de lin commence à se propager à travers l'Europe. A ce moment, ils sont également fabriqués à partir de l'intestin et de la vessie des animaux. Après l' invention des préservatifs de lin leur principaux consommateurs étaient des soldats.

En 1712, la conférence sur la signature de l'accord sur l'achèvement de la guerre de Succession d'Espagne s'est tenue à Utrecht. Les fonctionnaires et diplomates ont été entourés par un grand nombre de femmes, et à cet égard une idée de produire un moyen d'hygiène personnelle de films et de membranes d'origine animale s'est actualisée. Ils sont sortis sur le marché publique et le préservatif masculin moyen de contraception est devenu un symbole du péché, utilisé principalement dans les bordels. Dans l'une des publicités, dédiés à l'hygiène et des propriétés préventives de ce produit, le terme condom a été inventé, sans explication de l' origine du mot condom.

Mais à Venise les préservatifs (petits morceaux de cuir blanc avec des lacets) ont été interdits en raison des craintes que les hommes malhonnêtes vont les utiliser pour protéger les femmes contre la grossesse et à les inciter à la prostitution. Mais à l'époque, peu de gens utilisent des préservatifs parce qu'ils donne une défense faible, et le plaisir de leur utilisation est considérablement réduite. En outre, ils sont très chers, et leur production est assez complexe.

L' origine du mot condom

Il existe plusieurs théories sur l' origine du mot condom. La première possible origine du mot condom - du mot latin condus, qui en traduction signifie «réceptacle», la seconde possible origine du mot condom - du nom d'un médecin Condom, qui était un médecin de la cour du roi d'Angleterre Charles II. Le roi a ordonné au médecin de venir avec un moyen de protection contre la syphilis, et il a suggéré l'utilisation de bouchons en boyaux de mouton, huilé. Bientôt, toute l'aristocratie appréciait cette invention. Mais comme le produit a été utilisé à plusieurs reprises, la morbidité a continué de croître. En revanche, le nombre d'enfants illégitimes a diminué. Il y a une troisième version de l' origine du mot condom – on considère que le mot est français, en France il y a même une ville avec le nom "Condom". Par ailleurs, les habitants de cette ville ont l'intention d'ouvrir un musée du préservative masculin moyen de contraception.

Au début du XIXe siècle on commence la promotion de contraceptifs parmi les ouvriers. Les préservatifs sont recommandés comme le seul moyen de protection contre la syphilis, mais on a indiqué qu'ils ne protègent pas contre la grossesse (produits sont souvent déchirés, sont descendants et glissants).

Certains militants ont même donné des instructions pour la fabrication de produits à la maison.
Une révolution dans l' histoire du préservatif masculin a provoqué une découverte en 1840 du processus de vulcanisation du caoutchouc. La production des préservatifs est devenu plus rapide et moins cher, ce qui a permis de les transformer en produit de consommation de masse.

Le premier dans l' histoire du préservatif masculin moyen de contraception en caoutchouc est fait en 1885. Bien sûr, il n'était pas comme les préservatifs modernes. Il avait des coutures longitudinales. Bientôt, le processus de production des condoms a été amélioré et on a commencé à utiliser le latex et ils sont devenus plus sûrs. Mais néanmoins, il n'est toujours pas utilisé comme un moyen de protection contre les maladies sexuellement transmissibles, on l'estime comme une invention du péché et ne le mentionne pas.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle se déroule une campagne de grande envergure pour combattre la propagation et la promotion des préservatifs. Aux États-Unis, ils sont appelés produits corrompus et obscènes et 30 États interdisent leur production et la vente. En Allemagne et en Italie on interdit la contraception, mais les préservatifs comme un moyen de prévenir les maladies continuent à être vendus.

Au début du XX e siècle a fortement augmenté le niveau des maladies, les maladies sexuellement transmissibles. Les recommandations les plus populaires pour la prévention était l'abstinence, et seulement l'armée américaine a déclaré ouvertement que la promotion du préservatif parmi les soldats a permis de réduire le nombre de cas de contamination par les maladies sexuellement transmissibles. Peut-être que cela a contribué au lancement de la vente libre de préservatifs dans les années 20.

Toutefois, à ce moment ils sont les adversaires influents. Par exemple, Sigmund Freud les considérait comme peu fiables et a critiqué le fait qu'ils interfèrent avec la satisfaction sexuelle. L'Eglise catholique a interdit les préservatifs, en déclarant leur utilisation comme un péché. L'interdiction reste en vigueur à ce jour.

Donc, dans les années 20s du 20ème siècle, les préservatifs sont devenus populaires et à nouveau sont sortis dans la production de masse. Mais dans les années 60s, leur popularité a fortement diminué grâce à l'invention de la pilule contraceptive. Et on croyait que les maladies peuvent être guéries avec des antibiotiques.

Pendant encore 50 ans les préservatifs sont régulièrement interdits, mais dans les années 1970, les lois qui contrôlent le taux de natalité ont été annulés, et les contraceptifs de barrière finalement commence à être vendus. En 1981, le premier article sur le SIDA est publié. Et à partir de ce moment se déroule la puissante campagne publicitaire qui proclamait le préservatif un vrai remède dans la prévention du SIDA. Depuis les préservatifs et le Sida sont devenus inséparables. On dit les préservatifs et le SIDA vient tout de suite à l'esprit. C'est pourquoi aujourd'hui les préservatifs et le SIDA sont opposés.

Pendant ce temps, le produit a changé: la longueur du préservatif masculin moyen de contraception est de 18 cm. On a commencé à le traiter par la matière lubrifiante, on a fait l' invention des préservatifs spermicides, aromatisés, nervurés, en latex et en polyuréthane et encore beaucoup d'innovations. Les préservatifs peuvent aussi agir sur la conduite de la femme lors du contact sexuel: s'ils sont traités par des substances spéciaux qui améliore la circulation sanguine dans le vagin, ils peuvent agir pas pire que Viagra pour femmes. Les préservatifs peuvent aussi avoir l'effet analgésique, et dans ce cas ils peuvent être utiles pour la pénétration anale. 

Pendant le processus de production, ils subissent une série de tests rigoureux. Lorsque les préservatifs modernes sont correctement utilisées ils fournissent un très haut degré de protection contre les grossesses non désirées et les maladies sexuellement transmissibles.

Saviez-vous que...

Des spécialistes de la Pharmacia Latex Aktiebolaget pas pour la première fois présentent une approche inhabituelle dans la production de ce produit vieux comme le monde. Auparavant, ils ont lancé la production des préservatifs spéciaux avec de la caféine - pour les amoureux de café, et désormais proposent le préservatif couvert par un lubrifiant nicotinique, qui fournira le corps avec la quantité nécessaire de nicotine et aidera à arrêter de fumer.

Vous aimez? Dire à ce sujet!

Cristine Berton

Christine travaillait comme pharmacien aux pharmacies de Paris. Elle est assez expérimentée dans ce domaine. Maintenant elle travaille pour Europe-pharm.com où elle publie ses articles. Son temps libre est entièrement consacré à ses filles et aux promenades en plein air. Comme un vrai professionnel, Christine mène une vie saine et veut y habituer ses enfants et lecteurs. C'est pourquoi ses articles sont toujours si populaires chez les Internautes sur le site Europe-pharm.com . Maintenant Christine habite à Paris et travaille dans l'hôpital. Elle publie aussi des atricles sur la santé dans les revues différentes. Ses confrères estiment le professionnalisme de Christine Berton dans le métier.

Suivez-nous