Santé masculine

07 janvier 2016 A 8:36


Diabète et impuissance

Diabète et impuissance



Diabète est une condition de santé complexe, difficile à diagbostiquer sans le bilan sanguin. Statistiquement, aujourd'hui il y a plus de 370 millions de diabétiques dans le monde, dont la moitié ne sont pas conscients de leur condition.
Diabète est une maladie du système endocrinien provoquée par la carence absolue ou relative d'insuline et caractérisée par l'hyperglycémie chronique. 
Dans la condition de diabète, le pancréas est incapable de produire l'insumine suffisamment. Ce trouble mène aux dérangements de tous les processus métabolique. La circulation sanguine est déséquilibrée. Les complications les plus fréquentes de diabète ce sont des troubles rénaux, maladies de la peau, des dents et des gencives. Dans le contexte de cet article on parlera surtout de l'impuissance organique. 
Parmi les diabétiques, 10-15% souffrent du premier type de la maladie, et 85% - du deuxième. Or, ce sont deux maladies différents, aux traitement différents mais qui ont un symptôme commun: l'hyperglycémie.  
Diabète de type I se manifeste d'habitude avant 30 ans. Le seul traitement possible ce sont des injections d'insuline.
Diabète non insulino-requérant (soit diabète de II type) arrive le plus souvent à ce qui ont plus de 40 ans, surtout à ce qui ont du surpoids. Ce type de diabète développe graduellement, avec peu de symptômes. Les injections d'insumine ne sont nécessaires qu'en cas des formes graves. 

Symptômes de diabète

Les symptômes du diabète du premier et deuxième types ont beaucoup de commun. A propos, un des dangers de cette maladie, c'est que les indices peuvent être tout à fait absents pendant une longue période.
L'indice principal du diabète c'est l'hyperglycémie qui est impossible à constater sans faire le bilan sanguin. 
Ainsi, beaucoup de diabétiques ignorent leur condition. Si no connaît les indices principaux, on aura plus de temps pour s'adresser au médecin afin d'éviter des graves complicationx. 

Des indices principaux de diabète:

- sécheresse de la bouche;
- soif (la personne diabétique peut boire de 3 à 5 litres d'eau par jour)
- miction très fréquente
- trop d'appétit
- somnolence
- fatigue rapide
- fatigue générale
- démangeaison des peaux, surtout sur les organes génitaux des femmes
- sécheresse des peaux, des blessures et des palies qui se cicatrisent mal et lentement 
- contractions des muscles des jambes
- troubles de vision

Aussi, pour le diabète de I type, on constate la perte de poids rapide, malgré qu'on consomme suffisamment ou même trop d'alimentation.

Quel est le lien entre l'impuissance et le diabète?

L'impuissance (ou, plus précisément, les troubles érectiles) est un problème assez répandu qui se manifeste souvent chez les hommes diabétiques. Selon les statistiques, 10% des hommes qui s'adressent aux médecins pour résoudre le problème d'insuffisance érectile, on constate le diabète. 
Quand les troubles érectiles causés par le diabète sont diagnostiqués, il s'agit principalement de dysfonctionnement érectile organique ou d'une nature mixte. Ainsi, la thérapie des troubles érectiles doit être combinée et progressive. Il faut formuler un but de régler les fonctions métaboliques et aussi de résoudre les conséquences psychologiques des troubles érectiles. 

Etapes de thérapie d'impuissance chez les diabétiques 

1. Compenser le diabète et ses complications:
- stabiliser le taux de votre glycémie – c'est un facteur d'importance primordiale afin de restituer la fonction érectile. Parfois, pour retrouver la puissance, il suffit de stabiliser la glycémie.
- perdre du poids (en cas de surpoids, ce qui est la condition assez fréquente chez les diabétiques).
- stabiliser la tension artérielle (en évitant, si possible, les médicaments qui sont nuisibles pour la puissance, tels que les bêta-bloquants).
- thérapie de polyneuropathie.
- normaliser le taux de cholestérol par la normalisation du régime alimentaire et la prise des statines (atorvastatine, etc.).
- sevrage tabagique.

2. Si nécessaire, traitement des troubles psychologiques – thérapie de la dépression, phobies et névroses:
- éliminer la situation du stress chronique si nécessaire (le stress aggrave );
- normaliser le sommeil;
- suivre la psychothérapie afin de normaliser ses émotions (en éprouvant des troubles érectiles, beaucoup d'hommes paniquent).
- antidépresseurs (mais ici l'effet peut être inverse: les antidépresseurs affaiblissent souvent la libido; si on vous prescrit un antidépresseur, n'hésitez pas à préciser la possibilité des effets secondaires).   

3. Thérapie médicamentaire
3.1. Des moyens tonifiants herbaux ou homéopathiques. Il n'y a pas de données statisques pour prouver ou contourner leur efficacité. C'est pourquoi, l'idée de prendre de tels moyens afin de retrouver la puissance en cas de diabète est à considérer en détail, prenant en considération les conséquences négatives possibles.
3.2. Le traitement médicamentaire, tel que PDE-5 à base de sildénafil (Viagra), tadalafil (Cialis), vardénafil (Levitra). C'est un groupe des médicaments qui est surtout efficace pour combattre les troubles de la puissance. Notez qu'un simple achat de Viagra ne suffit pas pour régler votre problème: il faut réconsidérer son mode de vie aussi.  
Ces médicaments sont à prendre dans le dosage individuellement choisi, dans 30 minutes avant l'acte sexuel. Il agit de 4 à 36 heures.
Le trait spécial du groupe PDE-5: ces médicaments ne provoquent pas comme tels. En améliorant la circulation sanguine dans le corps caverneux, ces médicament sécurisent l'érection stable en réponse à la stimulation sexuelle. L'efficacité de PFE-5 en cas de diabète est un peu plus faiblle qu'en cas des troubles érectiles causés par d'autres raisons, mais tout de même cela constitue de 48 à 72%. C'est à dire que si on prend du Viagra, du Cialis ou du levira, jusqu'à deux tiers des hommes diabétiques retrouvent leur activité sexuelle.    
Ces médicaments ne sont pas à prendre plus fréquemment qu'une fois par jour. Il faut aussi prendre en considération la condition du système cardiovasculaire d'homme. Dans beaucoup de conditions de santé, l'activité sexuelle comme telle est déconseillé. Par exemple, après l'infarctus de myocarde ou en cas de la haute tension artérielle.
PDE-5 ne sont pas compatible avec des nitrates, ainsi qu'avec des donneurs d'oxyde d'azote. Les interactions avec de tels produits peut provoquer la baisse de la tension artérielle jusqu'au décès.  
3.3. Les androgènes (des hormones sexuelles) sont utilisées en cas de carence androgène si les PDE-5 se prouvent inefficaces ou en association avec les PDE-5. Ils sont utilisés sous forme des injectionns.
3.4. Injection dans le pénis – une méthode assez ancienne. Avant l'acte sexuel on fait l'injection des certains médicaments dans la racine de pénis. A cause de la faible efficacité et beaucoup d'effets secondaires, cette méthode aujourd'hui ne s'applique pas.

4. Intervention chirurgicale est une méthode dont on a recours en cas des formes graves de l'impuissance vasculaire quand les troubles de la circulation sanguine dans le pénis rend l'érection normale impossible.
On peut avoir recours aux:
- intervention microchirurgicales afin de restituer la circulation sanguine dans le pénis;
- implantation pour imiter ou garder l'érection.

Le traitement de la dysfonction érectile chez les diabétiques est un processus complexe et compliqué. Il faut prendre en considération beaucoup de facteurs: l'âge de l'homme, le type de diabète, des complications éventuelles, d'autres maladies, la condition générale de santé, les médicaments qu'on prend et beaucoup d'autres facteurs. Il ne faut donc pas suivre les conseils des amis ou des informations trouvées sur Internet. N'ayez recours qu'aux services médicaux des spécialistes. D'une part, le diabète avec ses complications (telles que les troubles érectiles) est assez grave, donc il importe surtout de s'adresser pour l'aide médicale. D'autre part, toute forme de dysfonction érectile est traitable. Le spécialiste qualifé choisira pour vous la méthode qui vous conviendra dans votre cas individuel. 

Nos clients nous demandent souvent si les médicaments génériques pour la puissance, tels que le Cialis générique, sont compatibles avec le diagnostic du diabète. Et bien, pour cette information, visitez la page du médicament qui vous intéresse - là, vous trouverez la liste des contre-indications.   

Saviez-vous que...

Diabète et la puissance sont liés. Diabète affecte des petits vaisseaux sanguins, y compris ceux de pénis, ce qui peut bloquer érection même si la libido n'est pas altérée. Aussi, l'érection chez les diabétiques est retardée ou absente.

Vous aimez? Dire à ce sujet!

Cristine Berton

Christine travaillait comme pharmacien aux pharmacies de Paris. Elle est assez expérimentée dans ce domaine. Maintenant elle travaille pour Europe-pharm.com où elle publie ses articles. Son temps libre est entièrement consacré à ses filles et aux promenades en plein air. Comme un vrai professionnel, Christine mène une vie saine et veut y habituer ses enfants et lecteurs. C'est pourquoi ses articles sont toujours si populaires chez les Internautes sur le site Europe-pharm.com . Maintenant Christine habite à Paris et travaille dans l'hôpital. Elle publie aussi des atricles sur la santé dans les revues différentes. Ses confrères estiment le professionnalisme de Christine Berton dans le métier.

Suivez-nous